Alan Rickman était frustré dans Harry Potter

Le regretté et cher Alan Rickman, alias le Professeur Severus Rogue, décédé en 2016, a laissé derrière lui quelques lettres. Celles-ci racontent qu’il n’était pas satisfait par son rôle dans la saga. En effet, il est aujourd’hui connu que lorsque les films ont été tournés, les réalisateurs n’avaient pas conscience de la complexité du personnage du Professeur Rogue.

Alan Rickman le professeur rogue

L’auteur J.K. Rowling avait confié à Alan Rickman certains détails afin de comprendre et d’interpréter au mieux le dit personnage, tandis que les réalisateurs n’en savaient rien. L’acteur britannique a toujours gardé le secret, et ce n’est que récemment que J.K Rowling a pu revenir sur le sujet en avouant qu’elle lui a raconté que depuis toujours, le professeur Rogue est amoureux de la mère de Harry Potter, Lily, et que malgré le mépris que lui inspirait Harry dû à la ressemblance qu’il a avec son père, il n’a jamais cessé de le protéger. J.K Rowling avait remercié le comédien d’avoir rendu justice au personnage le plus complexe, selon elle, de la saga.

C’est une des choses qui ont touché le plus de fans, et qui fait que, aujourd’hui encore, le défunt Professeur est un des personnages les plus appréciés de la saga. Seulement, Alan Rickman, estimait que le professeur Rogue n’avait pas assez été exploité dans les films Harry Potter. Dans l’une d’elles, appelée “Inside Snape’s Head” (Dans la tête de Rogue en français), il écrit au réalisateur de Harry Potter volet 5, 6 et 7 (les deux parties) David Yates «C’est comme si David Yates avait décidé que mon personnage n’était pas essentiel dans l’intrigue, qui devait d’abord séduire le public adolescent»

Les dites lettres sont d’ailleurs mises en enchères par la maison Neil Pearson, mais ce ne sont pas les seules choses vendues, il y a aussi ses scénarios, ses journaux intimes et ses correspondances mises dans 35 boîtes d’une valeur estimée a environ 110 000 euros.

Laisser un commentaire