Les cours de Poudlard que vous avez sûrement oubliés

Les élèves de Poudlard reçoivent tout au long de leurs aventures un programme scolaire riche et varié. Ils y apprennent des sorts complexes à travers les cours de Charmes et de Transfiguration, ils sont initiés à l’art de la potion par des maîtres tels que le professeur Rogue et ils sont préparés pour un monde difficile et dangereux via les cours de défense contre les forces du mal.

Ces cours sont les principales matières de Poudlard avec l’anglais, les mathématiques et la science du monde sorcier et ce sont ceux que nous que nous connaissons le mieux à travers les aventures de Harry Potter. Mais qu’en est-il des cours plus obscurs de Poudlard, les sujets dont nous n’avons entendu parler que dans les livres ou par JK Rowling elle-même ? Par exemple, que se passe-t-il exactement dans…

L’étude des runes anciennes

L’étude des runes anciennes consiste en grande partie à l’étude des symboles dont les significations prennent une quantité considérable d’habileté au décodage. Bien que l’on ne connaisse pas grand-chose des spécificités de l’étude des runes, on peut supposer que cet alphabet appartenait autrefois à d’anciens sorciers de l’âge du bronze et de l’âge du fer. La matière est enseignée par le professeur Bathsheda Babbling (selon un premier projet de JK Rowling) et son étudiante la plus célèbre – au moins, pour nous – est la seule et unique Hermione Granger. On pense d’ailleurs à la fois où la belle a mélangé ‘ehwaz’ (qui signifie partenariat) avec ‘eihwaz’ (défense) dans son étude…

Vous pouvez décoder ?

Arithmancie

Dans le monde des Moldus, l’arithmancie est la pratique consistant à attribuer une valeur numérique aux mots dans un but de divination. Bien qu’on ne sache pas grand-chose de l’arithmancie enseignée à Poudlard, on peut supposer que le monde des sorciers pratique la même discipline que chez les Moldus. Pour Hermione, c’est « prédire l’avenir avec des chiffres» et c’est son sujet préféré. Enseignée par le professeur Vector, la matière implique beaucoup de devoirs compliqués et reste nécessaire pour tous ceux qui espèrent, comme Bill Weasley, travailler en tant que briseurs de sort à la banque Gringotts.

Astronomie

L’étude de l’astronomie par le monde sorcier est remarquablement similaire à l’étude moldue : la pratique consiste essentiellement à utiliser des télescopes pour étudier la chronologie des étoiles et le mouvement des planètes. Ici, pas de sortilèges à maîtriser : les devoirs, assignés par le professeur Sinistra, impliquent l’apprentissage des noms des étoiles, des planètes et des lunes et le remplissage des cartes d’étoiles vierges… Encore une fois, tout comme l’astronomie moldue.

La seule différence, bien sûr, est que les sorciers savent des choses que les Moldus n’ont pas découvert. On peut alors se demander si les sorciers connaissent des planètes non découvertes par la science, ou s’il existe une forme de magie au-delà des étoiles, voir même une vie extraterrestre…

Étude des moldus

Le sujet favori d’Arthur Weasley est considéré comme une option inutile par certains sorciers, mais elle est pourtant primordiale pour quiconque espérant vivre ou travailler dans la communauté moldue. Enseignée par le professeur Charity Burbag, la matière implique bien évidemment l’étude de la vie quotidienne des Moldus. On pense tout particulièrement à la compréhension et l’utilisation des différentes technologies et sciences qui remplacent pour eux la magie. Selon JK Rowling, cette étude impliquerait même des sorciers utilisant Internet – une rareté – afin de rechercher et de mieux comprendre la vie des Moldus.

Dans les dernières années de la série Harry Potter, le programme de la classe a été perverti par le régime de Voldemort. Au lieu d’enseigner aux sorciers comment comprendre et tolérer la communauté non-magique, elle enseigne un autre type d’études moldues : les Moldus sont sales, vicieux et doivent être détruits. Heureusement, avec la défaite de Voldemort dans Harry Potter et les Reliques de la Mort, cela a pris fin. Malheureusement, avant cela, le professeur Burbage s’était également arrêté au Manoir Malefoy …

Alchimie

L’alchimie est une matière si obscure qu’elle n’est proposée aux étudiants que dans leur sixième année et si la demande suffisante. La classe enseigne les disciplines d’une magie ancienne : l’étude des quatre éléments de base – le feu, la terre, l’eau, l’air – et comment les manipuler dans le but de transmuter des substances. L’objectif final de transformer le métal ordinaire en argent ou en or est une bonne illustration de cette classe, mais on trouve également ses racines dans la fabrication de potions et la chimie. D’où la renommée de Nicolas Flamel, l’alchimiste le plus célèbre qui ait jamais vécu, qui a réussi à créer l’Elixir de Vie.

Notre monde moldu paraît bien fade à côté de ces enseignements passionnants. Mais il ne faut pas désespérer car certains imaginatifs cherchent des alternatives au sérieux des écoles modernes : il existe des classes aux contenus originaux comme des conseils stratégiques au sein d’une école en ligne de poker, pendant que certains étudient dans des endroits atypiques tels qu’un train en Inde ou une grotte en Chine, et que des architectes passionnés transcendent l’architecture des écoles pour rendre notre quotidien plus magique chaque jour…

1 réflexion au sujet de “Les cours de Poudlard que vous avez sûrement oubliés

Laisser un commentaire