Le Sinistros dans Harry Potter

D’après l’encyclopédie Harry Potter, le Sinistros (Grim en anglais) est l’incarnation spectrale d’un énorme chien noir, sa vision correspond à un présage de mort. Il est non classé par le Ministère de la Magie, car il ne s’agit pas d’un être vivant.

ASPECT MAGIQUE du Le Sinistros

L’auteure s’est basée, pour créer le Sinistros comme pour de nombreuses créatures du monde de Harry Potter, sur des éléments mythologiques. En effet, le chien noir revient souvent dans la mythologie avec toujours, ce rapport à la mort.Dans la mythologie grecque, nous retrouvons Cerbère, monstrueux chien noir à trois têtes, gardien des portes de l’enfer. Dans la mythologie germanique, le Garm est un gros chien noir gardant les portes du Royaume des Morts. Enfin, dans l’Egypte ancienne, le grand chien noir Oupouaout était une divinité funéraire protectrice du défunt.

Il existe également de nombreuses légendes et superstitions tant positives que négatives, tournant autour des mystérieux chiens noirs. Ainsi, dans les anciennes croyances anglaises, le chien noir appelé Grim était considéré comme protecteur, rodant près des églises ou chargé de garder les cimetières contre le diable. Cependant, suivant les régions, les croyances changent. Le Grim est aussi parfois considéré comme satanique, qualifié de gigantesque chien fantôme hantant les cimetières et apportant la mort. En Grande Bretagne (Yorkshire), ils furent appelés Black Shuck (démon noir) ou encore Padfoot (Patmol), chiens noirs magiques signe d’une crainte ou d’un mauvais présage. Dans la plupart des cas, ils sont de grande taille et peuvent apparaître et disparaître comme un spectre. Dans la version anglaise, l’auteur a choisi le nom Grim en rapport avec les légendes anciennes et dans la version française, il fut traduit par Sinistros.

CONSTELLATION

Le chien est également un symbole au niveau astronomique avec la constellation du Canis Major. Il existe dans la constellation du Grand Chien, l’étoile Sirius, aussi appelée l’étoile du chien. Il s’agit de l’étoile la plus brillante de la voûte céleste, ce qui fait de cette constellation, l’une des plus anciennes qui soient.

MISE EN GARDE

En raison de son aspect commun, il est difficile si on en croise un, d’être certain qu’il s’agit bien du Sinistros et non d’un chien enragé ! Il faut bien savoir faire la différence pour distinguer l’animal du spectre.

ET HARRY POTTER ?

C’est dans le tome 3, Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, que le Sinistros fait ses premières apparitions. C’est lorsqu’il s’enfuit de Privet Drive, qu’Harry croit en voir un pour la première fois « Il l’avait senti plus qu’entendu (…) Harry distingua alors une silhouette massive dotée de grands yeux scintillants.» (p.33). Il apprendra par la suite dans un livre, qu’il s’agit du Sinistros, superstition puissante chez les sorciers, ceux qui le voient sont appelés à mourir prochainement.

Cependant, son existence fait débat, pour certains sorciers il ne s’agit que d’une légende (Hermione Granger) alors que d’autres en sont terrorisés (Ronald Weasley). Plus tard, c’est le Professeur Trelawney, lors d’un cours de Divination, qui confirme les inquiétudes de Harry en discernant dans les feuilles de thé de sa tasse, la silhouette du Sinistros. « Le gigantesque chien fantôme qui hante les cimetières ! (…) le pire des présages, un présage de mort ! » (P.92).

Harry aperçoit ensuite le Sinistros, lors du match de Quidditch opposant les Gryffondor à Poufsouffle, dans le chapitre 9, s’intitulant de surcroît « Sinistre défaite ». « (…) sur le plus haut gradin, (…), la silhouette d’un énorme chien noir et hirsute se détachait nettement contre le ciel. » (p. 147).

Le chien noir et terrifiant qu’Harry perçoit tout au long du tome 3 se révèle être finalement, l’Animagus de son oncle Sirius Black. Appelé Patmol, cet Animagus a donc un rapport direct avec l’étymologie du nom Sirius (étoile du chien). On retrouve une fois de plus la double symbolique du chien noir. En effet, Sirius est à la fois le parrain d’Harry donc son protecteur et il est aussi considéré comme le plus dangereux des meurtriers, craint par tous les sorciers. Le Sinistros n’est donc jamais apparu réellement aux yeux d’Harry, il s’agissait à chaque fois de son oncle.

Laisser un commentaire