Les Studios Warner Bros, studios de Harry Potter à Londres

Warner Bros Studios Tour London – The Making of Harry Potter est une attraction publique à Leavesden dans le sud-est de l’Angleterre. A ne pas confondre avec The Wizarding World of Harry Potter des parcs d’attractions Universal Studios, c’est une exposition permanente offrant un aperçu authentique des coulisses des films Harry Potter. Il est situé à l’intérieur des studios Warner Bros, Leavesden à Leavesden, près de Watford, dans le sud-ouest du Hertfordshire. Bien que les studios soient toujours actifs, la visite est en fait contenue dans deux étages sonores, J et K, et est séparée du reste du complexe.

Tournée des studios Warner Bros. à Londres – Le making of de Harry Potter

Warner Bros. Studios Tour London est très probablement la seule exposition cinématographique permanente de sa taille dans le monde entier. Ouvert au public en 2012, l’exposition sur Harry Potter a depuis lors accueilli jusqu’à 6 000 visiteurs par jour en période de pointe. TripAdvisor a rapporté que The Making of Harry Potter a été l’attraction la mieux cotée au monde chaque année depuis le début de la tournée.

Histoire du Studio Harry Potter à Londres

Leavesden Aerodrome était un aérodrome britannique créé en 1940 par la de Havilland Aircraft Company & the Air Ministry dans le petit village de Leavesden, entre Watford et Abbots Langley, dans le Hertfordshire. C’était un centre important pour la production aéronautique pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, l’aérodrome de Leavesden était, en volume, la plus grande usine au monde.

Après la guerre, l’aérodrome a été acheté purement et simplement par Havilland, qui a eu une succession de propriétaires au cours des décennies suivantes, mais en fin de compte, Rolls-Royce et le site ont été acquis par eux. Cependant, au début des années 1990, l’industrie manufacturière britannique était en déclin et Rolls-Royce avait vendu ses intérêts dans le site. Incapable de trouver un nouveau propriétaire, l’aérodrome de Leavesden a été désaffecté et presque entièrement abandonné.

Puis, en 1994, l’équipe de production du film GoldenEye de James Bond découvre le Leavesden inoccupé. Les hangars larges, hauts et ouverts étaient particulièrement bien adaptés à la transformation en scènes cinématographiques. Eon a loué le site pour la durée du tournage et s’est mis à vider les usines pour en faire des scènes, des ateliers et des bureaux – bref un studio de tournage fonctionnel. Leavesden Studios, dont le site a été rebaptisé par ses propriétaires, est rapidement devenu populaire après que GoldenEye l’a enveloppé. Une succession de longs métrages majeurs ont utilisé le site, y compris les premiers films de Star Wars, La Menace Fantôme et Sleepy Hollow de Tim Burton.

Les tournages des films Harry Potter

En l’an 2000, Heyday Films a loué le site pour les films Harry Potter. Au cours des dix années suivantes, tous les films Harry Potter y ont été tournés, ainsi que quelques autres productions remarquables de Warner Bros. Alors que le huitième et dernier film de Harry Potter touchait à sa fin, Warner Bros. a annoncé en 2010 son intention d’acheter le studio comme base européenne permanente.

En novembre, Warner Bros a finalisé l’achat de Leavesden Studios et a annoncé son intention d’investir plus de 100 millions de livres sterling dans le site qu’elle occupait depuis plus de dix ans, en le rebaptisant à nouveau – cette fois en Warner Bros, Studios, Leavesden.

Dans le cadre de ce réaménagement, Warner Bros a également créé deux scènes sonores entièrement nouvelles, J et K, pour accueillir une exposition publique permanente intitulée Warner Bros. Studio Tour London – The Making of Harry Potter, créant 300 nouveaux emplois dans la région. Actuellement, l’attraction est entièrement consacrée à la fabrication de Harry Potter et accueille de nombreuses scènes, accessoires et costumes parmi les plus célèbres de la série. Il a été ouvert au public début 2012.

Création du studio tour harry potter

Dès 2001, après le succès du premier film, Warner Bros prévoyait de construire une attraction dédiée à la série en place et a donc commencé à stocker les éléments des films lorsqu’ils n’étaient plus utilisés. Enfin, en 2010, alors que le dernier film était presque terminé, Warner Bros a annoncé qu’elle achèterait Leavesden Studios et que la tournée commençait.

La mise en page et la présentation générale de la tournée ont été conçues par le groupe Thinkwell, basé à Burbank, en étroite collaboration avec Warner Bros, ainsi que par les cinéastes réels, y compris le concepteur de production Stuart Craig, la décoratrice Stephenie McMillan, le créateur de créatures Nick Dudman, le directeur de construction Paul Hayes et le superviseur des effets spéciaux John Richardson, qui ont été créés ou utilisés pour la production des films Harry Potter. Les décors comprennent la grande salle, le bureau de Dumbledore, la ruelle Diagon, le ministère de la Magie, la salle commune et le dortoir des garçons de Gryffondor, la cabane de Hagrid et une maquette du château de Poudlard à l’échelle 1:24 (utilisée pour les plans extérieurs).

Ouverture officielle

Tournée des studios de Warner Bros. à Londres – Le making of de Harry Potter a ouvert au public le 31 mars 2012. De nombreux membres de la distribution et de l’équipe de la série de films Harry Potter, dont Rupert Grint, Tom Felton, Bonnie Wright, Evanna Lynch, Warwick Davis, David Thewlis, Helen McCrory, George Harris, Nick Moran, Natalia Tena, David Bradley, Alfred Enoch, Harry Melling, David Heyman et David Barron, les réalisateurs David Yates, Alfonso Cuarón et Mike Newell, ont assisté au lancement.

Ouverture royale

Plus d’un an après l’ouverture de la visite (et près de vingt ans après la conversion de l’aérodrome en studios de cinéma), le site a été officiellement inauguré par le duc et la duchesse de Cambridge le 26 avril 2013. Lors de leur visite royale, ils étaient accompagnés par le frère du duc, le Prince Harry et Harry Potter ainsi que J. K. Rowling (qui avait été dans l’incapacité de participer à la grande inauguration l’année précédente) et d’autres illustres hôtes. Plusieurs centaines de bénéficiaires d’organismes de bienfaisance qu’ils soutiennent tous ont reçu des invitations exclusives à la visite des ateliers le jour de la visite royale. L’entourage royal a visité à la fois la visite, rencontrant plusieurs de leurs bénéficiaires, ainsi que les studios, où ils ont vu certains accessoires et costumes de la trilogie Le Chevalier Noir de Christopher Nolan, avant de diriger l’inauguration royale du Leavesden.

Visite guidée du studio Harry Potter

Bien que Warner Bros soit le studio derrière Harry Potter, la visite n’est pas conçue comme un parc d’attractions parce que Warner Bros a vendu la licence pour le faire à Universal Studios. Les visiteurs ont plutôt l’occasion de voir de plus près les détails et les efforts que nécessite un long métrage majeur à l’échelle de la série Harry Potter.

Bien que la visite guidée standard soit autoguidée, ce qui permet aux visiteurs de profiter de la visite à leur propre rythme, diverses visites guidées sont disponibles moyennant un coût supplémentaire. Les visiteurs ayant une déficience peuvent toutefois constater que certaines visites guidées leur sont offertes sans frais supplémentaires s’ils communiquent avec la visite à l’avance.

Agrandissements des studios de Harry Potter

Warner Bros a continué à mettre en place des dispositifs spéciaux pour les vacances scolaires, tels que Dark Arts et Animal Actors, sans frais supplémentaires pour les visiteurs. Certaines installations comme la Wand Choreography Interactive et l’intérieur du décor extérieur Privet Drive Exterior no 4 ont été si populaires qu’elles sont demeurées en place après la fermeture de leurs éléments respectifs.

Plate-forme 9¾

En janvier 2015, la première extension de l’attraction a été annoncée – une toute nouvelle section de la plate-forme 9¾, où les visiteurs peuvent monter à bord des voitures originales derrière la locomotive à vapeur Hogwarts Express utilisée dans les films. Comme pour le reste de l’attraction, le décor a été construit et habillé par les membres de l’équipe originale qui ont travaillé sur le film – dont Stuart Craig lui-même, qui a conçu le nouveau décor exclusivement pour la tournée (puisque ces scènes des films ont en fait été tournées sur place à Kings Cross). L’installation comprend la locomotive GWR 4900 Class 5972 Olton Hall (habillée en 5972 Hogwarts Castle) et le train British Rail Mark 1 qui figurait dans les films, mis en scène par l’équipe des effets spéciaux de John Richardson. Enfin, une nouvelle expérience d’écran vert illustre ce qu’est le travail sur les films du point de vue de l’acteur. Après le décès d’Alan Rickman en janvier 2016, qui a joué le rôle du professeur Severus Snape, des visiteurs et des fans l’ont commémoré et ont érigé un sanctuaire sur la plate-forme.

Réception

La tournée a été très chaleureusement accueillie par la presse dans la période précédant son lancement. Anita Singh, du Daily Telegraph, a décrit le modèle du château de Poudlard comme ” le point culminant ” de la tournée Bien que Liz Thomas, du Daily Mail, ait critiqué le coût de la tournée, la décrivant comme ” un peu moins magique “.

Les Studios Warner Bros de Harry Potter

Warner Bros. Entertainment Inc., ou comme on l’appelle usuellement Warner Bros., est l’un des plus grands producteurs télévisuels et cinématographiques de divertissements pour tout public.

Warner Bros est une filiale du groupe Time Warner et englobe Warner Bros. Studios, Warner Bros. Pictures, Warner Bros. Television, Warner Bros. Animation, Warner Home Video, DC Comics et le CW Television Network.

Fondation des studios

Le nom de la compagnie est un hommage aux quatre fondateurs de la Warner, quatre frères juifs qui ont quitté leur Pologne natale au début du XXème siècle pour s’installer à London, dans la région de l’Ontario au Canada. Les frères Warner se prénommaient Harry (1881-1958), Albert (1883-1967), Sam (1887-1927) et Jack (1892-1978).

Dès 1903, Harry, Albert et Sam, les trois plus vieux, entament une carrière dans le cinéma après avoir fait l’acquisition d’un projecteur. Ils voyagent alors à travers l’Amérique et projettent des films dans de petites villes de Pennsylvanie et d’Ohio. Après des débuts difficiles ils ouvrent leur premier théâtre, The Cascade (” La Cascade “), dans la ville de New Castle en Pennsylvanie dans le courant de cette même année 1903.

En 1904, les Warners fondent “the Pittsburg-based Duquesne Amusement & Supply Company” qui est le précurseur de la Warner Bros Pictures actuelle, pour distribuer des films à travers le pays, lequel permet aux frères Warner de s’imposer dans la distribution cinématographique et en quelques années leur zone d’influence s’étend à 4 Etats.

Avant que le Première Guerre Mondiale n’éclate les Warners sont déjà passés à la production et en 1918 ils ouvrent leurs studios sur le très coté Sunset Boulevard à Hollywood. Sam et Jack Warner s’attèlent alors à la production de films pendant qu’Harry et Albert se chargent des finances et de la distribution à New-York. En 1923, ils fondent la Warner Bros telle que nous la connaissons aujourd’hui.

La première affaire importante pour la compagnie fut l’acquisition des droits d’une pièce d’Avery Hopwood de 1919 : ” The Gold Diggers “, et qui avait pour impresario David Belasco (Madame Butterfly (1900) et Laugh, Clown, Laugh en 1923).

Cependant, ce qui propulsa véritablement la Warner Bros sur le devant de la scène à Hollywood fut un chien : Rin Tin Tin. Rapporté de France après la Seconde Guerre Mondiale par un soldat américain, la popularité de ” Rinty ” était telle qu’il obtenu le premier rôle dans pas moins de 26 films en commençant pas ” The Man from Hell’s River ” en 1924, film qui dit-on est à l’origine du succès des studios Warner Bros.

A mesure que les frères Warner prospéraient, ils obtinrent le soutient de Wall Street (première bourse mondiale, ndlr) et en 1924 Goldman Sachs, le directeur général de la banque d’investissement du groupe qui porte son nom, leur accorde un prêt substantiel pour contribuer à leur développement. Avec cet énorme apport d’argent, les quatre frères rachetèrent la ” Vitagraph Company “, un studio concurrent qui avait un système de distribution cinématographique national, et par la même ils se lancèrent dans la radio en fondant plusieurs stations dans de grandes villes des Etats-Unis, et notamment la KFWB à Los Angeles. Les Warners rejoignirent aussi la course folle au rachat et à la construction de théâtres, étendant ainsi leur empire.

Innovations

Sous l’impulsion de Sam Warner, la compagnie investit dans le développement des techniques de son et d’image et commence à produire dès 1926 des films avec de la musique et quelques effets sonores. Voyant que ces nouveaux procédés rencontrent un succès important, les techniques se développent plus avant et en 1927 la Warner nous offre le premier film parlant : ” The Jazz Singer ” avec Al Jolson. Le film fit sensation, il lança l’ère des films parlant, achevant par la même le règne des films muets.

Hélas, les frères Warners ne purent pas assister à la première de “The Jazz Man” car ils se trouvaient aux funérailles de celui qui rendu tout cela possible, leur frère, Sam Warner…

Depuis lors, la Warner Bros Company à toujours été à la pointe de l’innovation, notamment en diversifiant ses secteurs de productions avec des dessins animés courts ou cartoons, qui l’on fait découvrir à un plus large public.

La Warner Bros Company est à l’heure actuelle un des plus grands studios de production au monde, et elle compte en ses rangs d’innombrables personnalités du petit et du grand écran, et autant de films devenus cultes. La réussite de cette entreprise pourrait tout à fait illustrer ce que le profane appellerait : The American Dream…

Et Harry Potter ?

A la fin des années 90, les studios Warner réussissent un coup de génie en obtenant les droits du roman à succès ” Harry Potter ” de l’écrivain anglaise J.K. Rowling, afin de produire une adaptation cinématographique. Le premier opus, ” Harry Potter à l’école des sorciers “, sortit en novembre 2001, est un triomphe. Pour un budget de 125 millions de dollars le film récolte plus de 315 millions de dollars rien que sur le sol américain et rapporte en tout près d’un milliard de dollars et se classe ainsi comme le film le plus rentable des studios Warner depuis sa création.

Et les trois films ” Harry Potter ” qui suivirent (” Harry Potter et la chambre des secrets “, ” Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban ” et ” Harry Potter et la coupe de feu “), s’ils ne rencontrèrent pas un succès aussi grand que le premier furent cependant très rentable et rapportèrent tous plus de 600 millions de dollars à travers le monde.

Ainsi, en 5 ans et quatre films, la Warner Bros. Company réalise 4 de ses 6 plus gros succès bouleversant ainsi totalement le top 10 du studio :

  • 1. Harry Potter à l’école des sorciers
  • 2. Harry Potter et la coupe de feu
  • 3. The Matrix Reloaded
  • 4. Harry Potter et la chambre des secrets
  • 5. Batman
  • 6. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
  • 7. Twister
  • 8. Charlie et la chocolaterie
  • 9. Batman Begins
  • 10. Superman Returns
  • Suite du classement : Cliquez ICI

On peut donc affirmer que la Warner à encore beaucoup à gagner avec ce simple nom : ” Harry Potter “, dans la mesure où le cinquième film ” Harry Potter et l’ordre du ph½nix ” est sorti en Juillet 2007 alors que le sixième est déjà prévu pour Juillet 2009 !

Rédigé par Yann

id mattis ipsum Aliquam libero vulputate, neque. id