Touche pas à mon Ecole la force du savoir dans Harry Potter

Il est aisé de trouver l’univers créé par J.K. Rowling quelque peu manichéen, avec d’un côté les forces du Bien représentées par l’Ordre du Phénix ou l’Armée de Dumbledore par exemple et d’un autre côté les forces du Mal représentées par Voldemort et son armée de mangemorts. Et dans ce monde manichéen où s’affrontent sans répit le Bien et le Mal, le principal théâtre de cette lutte acharnée est une école – l’école de Poudlard bien sûr. Quand on y réfléchit bien on peut trouver inconvenant de faire d’une école – qui est un lieu de savoir, d’enseignement et de culture – un lieu de guerre. En même temps on peut y trouver une belle explication selon laquelle J.K. Rowling aurait pu choisir ce lieu si commun à tous et pourtant si essentiel dans la vie de chacun pour exprimer l’idée immortelle que le savoir c’est le pouvoir.

Une école imprenable dans Harry Potter

Regardez attentivement : Voldemort dispose d’immenses pouvoirs, d’une armée entraînée et puissante. Il parvient à faire pénétrer les forces obscures dans le ministère de la magie qui est un lieu politique (facilement corruptible. Cf : Harry Potter et les Reliques de la Mort première partie), il parvient à troubler l’ordre et la sécurité à Pré-au-Lard mais il n’arrive jamais à prendre l’école de sorcellerie. Les deux seules choses que Voldemort n’a jamais réussi à vaincre c’est l’amour et le savoir et ces deux entités profondément humaines sont inviolables pour un être aussi inhumain que Voldemort. Et pour couronner le tout c’est dans cette même école que Voldemort est définitivement détruit.

C’est beau n’est-ce pas ? On est tentés de faire le parallèle avec notre monde moldu à nous.

Les guerres nous prennent beaucoup de choses mais l’amour a le pouvoir de panser les blessures et le savoir celui d’éviter les conflits. Poudlard est un lieu de savoir mais également un lieu de défense, dois-je vous rappeler le fameux sort Piertotum Locomotor lancé par McGonagall ?

Le savoir et la culture transmis par l’enseignement sont les plus belles armes qui puissent nous être données. Encore un exemple saura vous convaincre, il s’agit du personnage d’Hermione, qui par le biais de son immense savoir acquis au fil de ses études à Poudlard, est décisive dans le triomphe du Bien sur le Mal. On n’imagine pas le triomphe du Trio d’Or dans chacune de leurs quêtes sans le savoir apporté par Hermione.

Définitivement la saga Harry Potter n’a jamais été uniquement adressée aux enfants. Cet univers contient une magnifique morale basée sur l’amitié, l’amour, la loyauté mais aussi sur l’immense pouvoir du savoir. Aujourd’hui encore dans nos sociétés contemporaines, les hommes politiques cherchent à réformer les lieux d’enseignement – en les rendant par exemple moins accessibles par le biais de sélections toujours plus rigoureuses, et les étudiants ainsi que les professeurs ont toujours été symétriques à l’Armée de Dumbledore, entre blocus, manifestations et vives protestations, il ne leur manque que les baguettes magiques. Le phénomène n’a jamais été autant actuel, en soient témoins les nombreux blocus des Universités de France qui ont lieu en ces jours.
Ainsi il n’a jamais été facile de s’en prendre à l’intégrité d’une école, que ce soit chez les moldus ou chez les sorciers.

Laisser un commentaire